Raíces...

Suivez l'Arbre@Palabre

Rss de l'Arbre à Palabre     Twitter de l'Arbre@Palabre     Suivez l'Arbre@Palabre sur Facebook


Inicio de sesión

El Árbol a Palabrerías
Bienvenidos a todos sobre El Árbol a Palabrerías, lugar de intercambio de idea & de belleza, en el eclecticismo y el buen humor, en torno a los hombres & del mundo… Se actúa de un Árbol a Palabrería, ya que es el lugar donde en África, se se encuentra la noche venida en un pueblo, para empezar "discuciones largas & turbulentas", y también para hablar, para organizar la ciudad, o también discutir de cosa más ligera… Es el lugar del discurso y del logos, de la palabra y la escucha.

Le invitamos que añada su grano de sal - o de arena - a este edificio de ramitas. Éste necesita su participación para crecer, pero podrá quizas encontrar más tarde, la frescura & la sombra, así como la humanidad, que faltan a veces en nuestros desiertos urbanos. Cita pues, por todas partes del mundo & en cualquier momento, sobre el Árbol a Palabrerías, para ofrecer su contribución, tan fino sea siempre más fuerte que el silencio…


Últimos artículos en español:

Montreal… entre utopía y realidadMontreal… entre utopía y realidad

Rica en cultura, aficionado de tradiciones, generosos y acogedores, la gran mayoría de los de Québec harán todo para conservar el equilibrio delicado que reside entre diversidad cultural e independencia política


¿Cómo hacer vino uno mismo?¿Cómo hacer vino uno mismo?

Una zanfoña emparrado en el fondo del jardín proporcionará suficientemente uva para nuestra experiencia, 1 a 2 kilos proporcionarán una pequeña cantidad y una decena de kilos será un gran máximo


¿Cuál es la diferencia entre República y Democracia?¿Cuál es la diferencia entre República y Democracia?

La democracia es un régimen político donde es el pueblo (Demos) que gobierna (Kratia) . Así en la democracia griega, el pueblo debía participar en los asuntos de la ciudad, de manera directa.


A la une :
Le mythe économique comme réalité illusoire Enviado por lukas, el 28/8/2012 14:39:45
DebateSmiley face Addenda à « L’invention de la crise »
« L’humanité se situe en dehors de l’économie politique, l’inhumanité au dedans. » Karl Marx, Œuvres.

Le capital est malade de trop d’argent. Le vol d’une partie de la force de travail s’est tellement accumulé dans le capital, au cours du temps, que la production mondiale de marchandises, plus les services qui s’y attachent, ne représentent plus que 3 % des richesses du monde. Il n’y a jamais eu dans l’histoire du monde, autant de richesses accumulées par un aussi petit nombre d’individus, que depuis l’invention spectaculaire de la crise. La réalisation sans fin de dettes crée de la monnaie et produit une richesse illimitée libérée des contraintes inhérentes à la production de marchandises. Cet enchaînement effréné de dettes cumulées est devenu pour quelques-uns, le seul moyen de rafler très rapidement des fortunes gigantesques sur le dos de populations conditionnées dans l’obsession permanente d’une crise inévitable, devenue fatalité.
Read more... Comments?
Juste pour le plaisir... Une petite citation Enviado por pascale, el 3/6/2012 20:04:37
Pour tous ceux qui s'interrogent sur les "Eurobonds", la fuite des capitaux, la façon de rassurer "LéMarchés", le coût du travail ou le coût de la pauvreté... en ces temps de changement(s), je ne résiste pas au plaisir de cette citation, qui date du temps où "l'Europe" s'appelait "Marché commun" :

« Nos partenaires (européens) veulent conserver l’avantage commercial qu’ils ont sur nous du fait de leur retard en matière sociale. Notre politique doit continuer à résister coûte que coûte, à ne pas construire l’Europe dans la régression au détriment de la classe ouvrière (…)

Il est prévu que le Marché commun comporte la libre circulation des capitaux. Or si l’harmonisation des conditions concurrentielles n’est pas réalisée et si, comme actuellement, il est plus avantageux d’installer une usine ou de monter une fabrication donnée dans d’autres pays, cette liberté de circulation des capitaux conduira à un exode des capitaux français (…)

Les capitaux ont tendance à quitter les pays socialisants et leur départ exerce une pression dans le sens de l’abandon d’une politique sociale avancée. On a vu des cas récents où des gouvernements étrangers ont combattu des projets de lois sociales en insistant sur le fait que leur adoption provoquerait des évasions de capitaux (…) Read more... Comments?

Idiomas

Info Artículos
Total News: 178
Total Topics: 16
Total News: 666711

Latest News
· 1: Le mythe économique comme réalité illusoire
[Reads: 2198]
· 2: Juste pour le plaisir... Une petite citation
[Reads: 1555]
· 3: Choisir son maître n'est pas une liberté
[Reads: 1063]
· 4: L'invention de la crise, escroquerie sur un futur en perdition
[Reads: 1309]
· 5: Pour conclure - Finalité et intentionnalité
[Reads: 1466]
· 6: III - Expliquer, c’est répondre à la question « pourquoi ? »Et les anciens semblent avoir une réponse plus rationnelle - Finalité et intentionnalité
[Reads: 1455]
· 7: II - Quel est le pourquoi de l’esprit ? Comment penser l’émergence des phénomènes mentaux ? - Finalité et intentionnalité
[Reads: 1402]
· 8: I - Quelques platitudes et généralités : Rapide historique - Finalité et intentionnalité
[Reads: 1607]
· 9: Finalité et intentionnalité : Enquête sur l’interconnexion des problèmes de philosophie de la nature et ceux de l’esprit
[Reads: 2774]
· 10: Références bibliographiques - Il faut lire Frédéric Lordon
[Reads: 1569]

Most Read
· 1: Comment faire du vin soi-même ?
[Reads: 154059]
· 2: La récupération commerciale de l’image de Che Guevara
[Reads: 17095]
· 3: Harmonie Chaotique
[Reads: 13836]
· 4: Adentro
[Reads: 13188]
· 5: ¿Cuál es la diferencia entre República y Democracia?
[Reads: 12414]
· 6: Comment choisir son vin ?
[Reads: 11936]
· 7: Se solicita inspiración
[Reads: 10675]
· 8: Somos todos cartesianos…
[Reads: 10616]
· 9: Nous sommes le monde en devenir
[Reads: 10104]
· 10: Doña Eulalia
[Reads: 9788]

La cifra de la semana



190


Es la cifra con la cual sería necesario multiplicar los gastos hechos por los Gobiernos para luchar contra el hambre en el mundo, en la última cumbre de la FAO (4.500 millones de euros), para obtener el coste de los gastos militares de estos mismos Gobiernos (850.000 millones de euros para 2007). Se gastan pues 190 más para armarse que para alimentar…

>>> la suite <<<


Últimos comentarios