RaciNes...

Suivez l'Arbre@Palabre

Rss de l'Arbre à Palabre     Twitter de l'Arbre@Palabre     Suivez l'Arbre@Palabre sur Facebook


Connexion

Actualités autour du monde Editorial de l'Arbre à Palabre Faire-Part & faire découvrir Politique Radio 2àP Revue de Presse Arts Cinéma Musique Poésie & Littérature Viticulture & œnologie Pensées Débat Philosophie Rencontre Sciences
Faire-Part : Monsieur le Président... Une question de choix, non de société, mais de vision de notre société
Posté par clément le 17-May-2007 (1150 lectures)
Faire-Part

Cher Monsieur le Président de la République française nouvellement investi,

Je te fais une lettre que tu ne liras jamais - je ne me fais pas d’illusion - mais je tenais à attirer ton attention sur un fait de haut lieu. Une question de choix, non de société, mais de vision de notre société.

A l’heure où on parle tant de changements. A l’heure où ces changements paraissent si nécessaires. Au lendemain du moment où tu as été choisi par les français pour effectuer ces changements. Et à la veille de l’heure où, probablement, tu feras ces changements. Certes pas exactement comme l’entend près de la moitié des électeurs qui se sont exprimés. Mais passons car c’est aussi l’heure où tu as (encore) la légitimité de le faire selon ton idée. A l’heure où tu fais appel - très stratégiquement - à quasiment tous les courants politiques, y compris ceux de l’opposition. A l’heure exacte où tu annonces le nom de ton premier premier ministre. Qui sera si l’on en croit les faits et les rumeurs, celui qui s’est allié, en vain, au MPF de Philipe de Villiers pour conserver la présidence de sa région. A cette heure H, je me permets donc, Monsieur le Président de la République française nouvellement investi, de t’avertir.

Je voudrai, au-delà de nos divergences politiques, au delà de nos différences d’opinions, au-delà même de la nature de nos motivations et des moyens que nous estimons bon pour y parvenir (après tout, j’en conviens, c’est toi qui a été élu), t’avertir.



Je t’ai écouté pendant toute la durée de ta campagne électorale qui a commencé, si je ne m’abuse, dès lors que tu es entré au gouvernement il y a environ cinq ans. Je t’ai écouté avec attention car, comme beaucoup de mes « camarades », je n’adhère pas à tes idées et j’avais pressenti que ton talent et ton désir de pouvoir te conduiraient inévitablement, un jour ou l’autre, à ce poste.

Ce qui m’a le plus marqué, et qui m’inquiète, dans ton discours, c’est l’aisance avec laquelle tu te permets de classifier les différentes tranches de la population selon leur communauté et ce sans réel fondement scientifique.

S’il est vrai que la notion de classe sociale n’est pas toujours représentative, comme l’admettent les sociologues. S’il est vrai que cette notion est sans conteste issue de l’idéologie soixante-huitarde, que tu exècres bien que tu en sois le pur produit (jusque dans sa contestation). S’il est vrai que cette façon de voir n’a quasiment plus lieu d’être, comme en atteste les enquêtes reliant classes sociales et vote à l’élection présidentielle et s’il est vrai que cette façon de voir typiquement franco-française provient d’un bel idéal pas forcément réaliste: ne pas stigmatiser les communautés. Il ne faut pas non plus tomber dans l’extrême inverse.

Certes le monde a évolué. Certes, l’individualisme aidant, les communautés ont une importance de plus en plus prépondérante. Certes il y a une certaine vérité derrière l’existence de ces communautés : par exemple, les français d’origine étrangère ont massivement voté, sinon pour Ségolène Royal, du moins contre toi. Certes donc ta façon de voir les choses est en corrélation avec l’air du temps et l’inconsciente pensée collective.

Cependant, la France ce n’est pas tout à fait la somme de différentes communautés. Ce n’est pas la somme des corses, des vieux, des homosexuels, des turcs, des assistés, des français de France, des asiates, des jeunes, des lepénistes, des français d’origine étrangère, des « français d’origine musulmane » (je cite !), des pauvres, des libéraux, des beaufs, des chômeurs, des sarkozystes, des chrétiens, des tricheurs, des paysans, des bretons, des paysans bretons, des trotskystes, des intermittents, des handicapés, des gauchistes, des kabyles, des témoins de Jéhovah, des patrons, des basques, des parisiens, des parigots, des rmistes, des travailleurs, des fonctionnaires, des « gugus » (je re-cite !), des rentiers, des chasseurs, des soixante-huitards, des cadres, des profs, des racailles (je re-re-cite !), des beaucerons, des noirs, des amis des animaux, des ouvriers, des viticulteurs, des juifs, des paysans du Larzac, des grands frères, des modèles d’intégration, des vieux de la région PACA, des musulmans, des maires, des femmes battues, des mères, des anarchistes, des alsaciens, des lyonnais, des cons, des supporters du PSG, des grolandais, des étudiants, des nouveaux riches, des sénégalais, des plombiers et des autres…

Non la France ce n’est pas la somme de tout ça ! Et pourtant l’équation complexe de toutes ces communautés, c’est notre l’identité nationale. Problème complexe.

Tu sais que je t’ai toujours dit ce que je pensais. Et bien là à mon avis, en faisant sciemment tant de distinctions, tant de différentiations, tant de sectarisme, tu ne cherche qu’une seule chose : diviser pour régner !

Ce n’est pas très louable mais c’est compréhensible. D’ailleurs quand tu auras fini de diviser l’opposition et que tu re-formeras un vrai gouvernement avec tes vrais amis, n’oublie personne à ta droite… 

   Bookmark and Share               Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation
JLR
Posté le: 18/5/2007 0:02  Mis à jour: 18/5/2007 0:02
Membre+°
Inscrit le: 25/9/2006
De: Rennes
Envois: 70
 Re: Monsieur le Président
Bien vu et bien écrit... Y a pas beaucoup de femmes quand même dans ta liste !
clément
Posté le: 18/5/2007 1:10  Mis à jour: 18/5/2007 1:11
membre
Inscrit le: 22/9/2006
De: Trois, Quatre...
Envois: 134
 Re: Monsieur le Président
Certes il n'y a pas beaucoup de femmes. sans doute une déformation sociologique. Cedpendant la règle, veut que dans la langue française, le masculin l'emporte. Quand je parle des corses ou des témoins de Jehova il y a aussi des femmes à l'intérieur de ces groupe communautaire...

Petite note: j'ai oublié d'ajouter les arbrapalabriens et les arbrapalabriennes dans cette longue liste.

deux mea culpa donc.
invité(e)...
Posté le: 19/5/2007 2:16  Mis à jour: 19/5/2007 2:16
 Re: Monsieur le Président
est-ce en référence à la chanson de Renaud cette lettre au président ?
invité(e)...
Posté le: 19/5/2007 4:52  Mis à jour: 19/5/2007 5:57
 Re: Monsieur le Président
Boris Vian diront certains

Langues

Info Articles
News Totals: 178
N°bre Catégories: 16
News lues: 666711

Les Dernieres News
· 1: Le mythe économique comme réalité illusoire
[Lectures: 2198]
· 2: Juste pour le plaisir... Une petite citation
[Lectures: 1555]
· 3: Choisir son maître n'est pas une liberté
[Lectures: 1063]
· 4: L'invention de la crise, escroquerie sur un futur en perdition
[Lectures: 1309]
· 5: Pour conclure - Finalité et intentionnalité
[Lectures: 1466]
· 6: III - Expliquer, c’est répondre à la question « pourquoi ? »Et les anciens semblent avoir une réponse plus rationnelle - Finalité et intentionnalité
[Lectures: 1455]
· 7: II - Quel est le pourquoi de l’esprit ? Comment penser l’émergence des phénomènes mentaux ? - Finalité et intentionnalité
[Lectures: 1402]
· 8: I - Quelques platitudes et généralités : Rapide historique - Finalité et intentionnalité
[Lectures: 1607]
· 9: Finalité et intentionnalité : Enquête sur l’interconnexion des problèmes de philosophie de la nature et ceux de l’esprit
[Lectures: 2774]
· 10: Références bibliographiques - Il faut lire Frédéric Lordon
[Lectures: 1569]

Les + Lues
· 1: Comment faire du vin soi-même ?
[Lectures: 154059]
· 2: La récupération commerciale de l’image de Che Guevara
[Lectures: 17095]
· 3: Harmonie Chaotique
[Lectures: 13836]
· 4: Adentro
[Lectures: 13188]
· 5: ¿Cuál es la diferencia entre República y Democracia?
[Lectures: 12414]
· 6: Comment choisir son vin ?
[Lectures: 11936]
· 7: Se solicita inspiración
[Lectures: 10675]
· 8: Somos todos cartesianos…
[Lectures: 10616]
· 9: Nous sommes le monde en devenir
[Lectures: 10104]
· 10: Doña Eulalia
[Lectures: 9788]

Derniers commentaires