RaciNes...

Suivez l'Arbre@Palabre

Rss de l'Arbre à Palabre     Twitter de l'Arbre@Palabre     Suivez l'Arbre@Palabre sur Facebook


Connexion

Actualités autour du monde Editorial de l'Arbre à Palabre Faire-Part & faire découvrir Politique Radio 2àP Revue de Presse Arts Cinéma Musique Poésie & Littérature Viticulture & œnologie Pensées Débat Philosophie Rencontre Sciences
édito° de l'Arbre... : "Toujours tout droit…"
Posté par sylvain le 2-Nov-2006 (2850 lectures)
édito° de l'Arbre...

Chers amis de l'Arbre à Palabre, nous vous souhaitons le bonjour & l'anniversaire d'un mois de vie commune. C'est en effet il y a un peu plus d'un mois qu'une page vierge apparaissait sous l'adresse qui nous réunis ici. Et de façon inespéré tout a pris forme, fond & matière, dans la simplicité. Nous tenons à vous en remercier le plus sincèrement car cet Arbre est le fruit de toutes ces influences diverses. Chaque participation, même infime, construit petit à petit ce lieu.

L'idée de départ était d'échanger des idées dans le cadre d'une rédaction virtuelle & expérimentale. Il me saute aux yeux maintenant que cet échange a été largement dépassé par le réel. Ceux qui se côtoient sur l'arbre sans se connaître & qui se rencontre par la suite, se connaissent déjà un peu. C'est aussi une certaine conception des rapports humains et du lien social qui nous réunis ici. Celle qui suppose que l'intérêt que l'on porte à ses semblables n'est pas réductible à l'utilité, que le jeu de la vie n'a comme perdant que ceux qui tentent de gagner...

Si vous êtes en train de lire ce message, c'est que vous connaissez quelqu'un qui connais quelqu'un qui connais l'ours…euh, l'arbre. Ce site ne figure pas en effet au milieu d'une foule de liens promotionnels sur les moteurs de recherche, et pour cause : nous n'avons rien à vendre. Désolé pour ceux qui ont fait erreur, bienvenu à ceux qui ne participe pas à la baisse tendancielle des bulles de savons°. Justement remercions en passant l'équipe de xoops, qui invente et élabore l'outil dont nous nous servons, en tout bien tout honneur. Le réseau câblé réinvente le commerce mais aussi le don.

Je tient à souligner un enjeux, qui peut paraître naïf mais qui prend tous son sens à la lumière de ce contexte technico-informatico-médiatique : peu ou très peu de personnes qui participent à la construction de ce site n'ont de connexion à débit illimité et compressé; certain n'ont pas même de téléphone. Ceux-ci, faute de média, sont condamnés à l'immédiateté sociale, contraint au concret. Un réel qui peut être froid quand on n'est pas connecté, ou comme on dit en nouchi "quand on est en drap de matrices, de connexions".

"Toujours tout droit" nous dit-on quand on est perdu et qu'on (se) cherche (en) son chemin. Un philosophe fou, qui ne s'est jamais une seule fois perdu dans la forêt, le dit aussi. Fou car il est absolument impossible de marcher de manière rectiligne dans la forêt. Regardez derrière vous pour voir d'où vous venez : tout est identique ou plutôt tellement différent qu'on ne peut rien distinguer. Visez alors un grand arbre droit devant; vous l'aurez bientôt perdu et vous aurez fait demi-tour dans la certitude d'avancer sur le droit chemin. La vie en est un peu comparable : heureusement que les forêts sont aujourd'hui si peu fournie et si petite qu'il est impossible de s'y perdre, même la nuit. C'est dans les chemins balisés que nous nous perdrons maintenant.

J'aimerais sortir des bartasses dans lesquels je me suis empêtré, en dédiant ce message à un des co-fondateurs de cet arbre, & non des moindres, qui n'a pu s'y rendre encore, non faute d'envie mais d'être pris par les "nécessités de fondation métaphysique de sa vie". L'expression lui est volée, car tout le monde, je pense, peut s'y retrouver un peu, ou parfois. Merci donc, de nous avoir fait être là°°.

Merci aussi à un homme discret mais sans lequel rien n'existerais non plus. C'est le magicien qui d'un coup de baguette magique a transformé tous les projets arboricoles imaginés en réalité virtuelle.

Je terminerais avec cette phrase, volée elle aussi, à un homme°°° qui ne vaut que le prix des mots avec lesquels il déchire le papier :

"merci à tous et bonne continuation dans cette aventure qui, je n'en doute pas, sera enrichissante à tous points de vue et pleine de bonnes surprises…"

Merci, donc


° Toute mes excuse à un irlandais qui aime les tendances.
°° être-le-là, pour les métaphysiciens.
°°° L'homme qui valait dix francs Cfa.


--
Sylvain M.
Géolocalisation & Cartographie urbaine - Utilisation de la géolocalisation et des SIG pour l'implémentation des services urbains et la mise en place de gestions nouvelles de l'urbanisme

   Bookmark and Share               Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation
pascale
Posté le: 4/11/2006 20:11  Mis à jour: 4/11/2006 20:11
Membre+°
Inscrit le: 23/9/2006
De:
Envois: 63
 Oh, Rêvons l'image...
Hello, hello, l'article est super, mais je veux aussi réagir à l'image !...De quoi rêver des heures et des heures... Bravo !
Et il a l'air d'être bien difficile d'atteindre "Liberté" (à gauche, route barrée...). Bon, sans (plus de) commentaires...
invité(e)...
Posté le: 5/11/2006 13:31  Mis à jour: 5/11/2006 13:31
 Re: Oh, Rêvons l'image...
En effet, l'article est très chouette. Mais qu'as tu donc contre ce bon René Descartes ? D'accord, il a écrit dans son "Discours de la Méthode" qu'il fallait aller droit devant quand on ne sait pas où aller, d'où le coup de la forêt, mais c'est une métaphore du problème général posé par le concept de choix... Il est vrai que ce n'est pas toujours très applicable, mais peut-être fait-il dédouaner René (excusez-moi, j'ai pris la mauvaise habitude d'appeler les philosophes par leur prénom, je trouve que ça les rend beaucoup plus drôles), par exemple en remarquant qu'à l'époque la double complexité du monde et de l'individu (cf l'inconscient par exemple) était bien mal connue et cette ignorance pouvait laisser croire que foncer mènerait à quelque chose. Le monde d'aujourd'hui semble au contraire toujours vouloir nous persuader que nous aurons beau foncer, la forêt est si grande et touffue que nous n'en sortirons pas mieux qu'en tournant en rond. A moins qu'on ne fasse le choix de s'asseoir sur une souche et de sortir par le haut, où la lumière filtre un peu : à raison, par exemple, de 1% de la lumière émise par le soleil en Amazonie, forêt la plus dense du monde. 1%, c'est peu, mais c'est une brèche à creuser...
invité(e)...
Posté le: 5/11/2006 13:32  Mis à jour: 5/11/2006 13:32
 Re: Oh, Rêvons l'image...
L'invité c'est JLR en fait
invité(e)...
Posté le: 27/12/2006 11:13  Mis à jour: 27/12/2006 11:13
 1%
Ce petit pourcentage est sûrement représentatif de beaucoup de chose dans nos vies & dans le monde. C'est presque rien mais c'est déjà quelque chose, à peine l'existence mais pas encore le néant.
Tout ça pour dire que j'aime bien me dire que je ne suis qu'un pourcent de moi même...et que tout le reste, reste à faire...
invité(e)...
Posté le: 9/8/2007 17:02  Mis à jour: 9/8/2007 17:02
 1%
c'est poétique ! n'être qu'un pour cent de soi-même veux dire qu'il y a énormément de potentialité à découvrir, mais où sont elle ?! je ne pense pas que ce soit réaliste. beaucoup sont à 100% et ne valent pas grand chose...
invité(e)...
Posté le: 29/8/2007 16:20  Mis à jour: 29/8/2007 16:20
 Re: 1%
Citation :
beaucoup sont à 100% et ne valent pas grand chose...


c'est clair !!
invité(e)...
Posté le: 14/2/2008 15:56  Mis à jour: 14/2/2008 15:56
 Re: 1%
Citation :
Ce petit pourcentage est sûrement représentatif de beaucoup de chose dans nos vies & dans le monde. C'est presque rien mais c'est déjà quelque chose, à peine l'existence mais pas encore le néant.
Tout ça pour dire que j'aime bien me dire que je ne suis qu'un pourcent de moi même...et que tout le reste, reste à faire...


mais si nous ne sommes qu'1% de nous même, où peut-on imaginer que sont les nouvelles potentialités d'un humain ?

est-ce une ouverture des possibles pour les capacités cérébrales, cognitives, sensitives, émotives...ou encore intuitive ?!!

Langues

Info Articles
News Totals: 178
N°bre Catégories: 16
News lues: 666711

Les Dernieres News
· 1: Le mythe économique comme réalité illusoire
[Lectures: 2198]
· 2: Juste pour le plaisir... Une petite citation
[Lectures: 1555]
· 3: Choisir son maître n'est pas une liberté
[Lectures: 1063]
· 4: L'invention de la crise, escroquerie sur un futur en perdition
[Lectures: 1309]
· 5: Pour conclure - Finalité et intentionnalité
[Lectures: 1466]
· 6: III - Expliquer, c’est répondre à la question « pourquoi ? »Et les anciens semblent avoir une réponse plus rationnelle - Finalité et intentionnalité
[Lectures: 1455]
· 7: II - Quel est le pourquoi de l’esprit ? Comment penser l’émergence des phénomènes mentaux ? - Finalité et intentionnalité
[Lectures: 1402]
· 8: I - Quelques platitudes et généralités : Rapide historique - Finalité et intentionnalité
[Lectures: 1607]
· 9: Finalité et intentionnalité : Enquête sur l’interconnexion des problèmes de philosophie de la nature et ceux de l’esprit
[Lectures: 2774]
· 10: Références bibliographiques - Il faut lire Frédéric Lordon
[Lectures: 1569]

Les + Lues
· 1: Comment faire du vin soi-même ?
[Lectures: 154059]
· 2: La récupération commerciale de l’image de Che Guevara
[Lectures: 17095]
· 3: Harmonie Chaotique
[Lectures: 13836]
· 4: Adentro
[Lectures: 13188]
· 5: ¿Cuál es la diferencia entre República y Democracia?
[Lectures: 12414]
· 6: Comment choisir son vin ?
[Lectures: 11936]
· 7: Se solicita inspiración
[Lectures: 10675]
· 8: Somos todos cartesianos…
[Lectures: 10616]
· 9: Nous sommes le monde en devenir
[Lectures: 10104]
· 10: Doña Eulalia
[Lectures: 9788]

Derniers commentaires