RaciNes...

Suivez l'Arbre@Palabre

Rss de l'Arbre à Palabre     Twitter de l'Arbre@Palabre     Suivez l'Arbre@Palabre sur Facebook


Connexion

Actualités autour du monde Editorial de l'Arbre à Palabre Faire-Part & faire découvrir Politique Radio 2àP Revue de Presse Arts Cinéma Musique Poésie & Littérature Viticulture & œnologie Pensées Débat Philosophie Rencontre Sciences
Débat : L'arche de Zoé : chronique d'un malaise annoncé
Posté par Vincent le 2-Nov-2007 (3489 lectures)
Débat

Je voudrais vous parler d'une affaire qui m'a profondemment marqué, un petit incident diplomatique et une suite de réactions en chaine qui en dit long sur notre faible capacité a nous mobiliser, sur la formidable hypocrisie française et également sur notre soumission totale aux médias. Petit rappel des faits :

- L’Arche de Zoé, accusée d’avoir enlevé une centaine d’enfants de l’est du Tchad et du Darfour, est une Organisation Non Gouvernementale de droit français œuvrant au secours des enfants depuis le Tsunami du 26 décembre 2004. Avec le soutien de Sauver le Darfour (sauverledarfour.org) et de plusieurs autres ONG, l’Arche s’est engagée à relever le défi de sauver 10 000 enfants du Darfour de la folie des hommes en leur offrant un avenir.
Neuf Français, tous membres de l’Organisation Non Gouvernementale l’Arche de Zoé, ont été arrêtés jeudi à l’aéroport d’Abéché au Tchad, alors qu’ils s’apprêtaient à quitter le pays avec 103 enfants, âgés de 1 à 9 ans.


La secrétaire d’Etat aux affaires étrangères et aux droits de l’homme, Rama Yade,, a qualifié cet enlèvement d’acte « illégal et irresponsable ». Le Quai d’Orsay a dénoncé « avec fermeté » l’opération, et le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire « après une dénonciation laissant penser qu’une association allait se livrer à une activité d’intermédiaire dans le domaine de l’adoption sans autorisation ». source www.spcm.org

Pour pouvoir comprendre interessons nous dabord :
Au contexte politique du Tchad : un pays en guerre civile, à la tête de l'état Idriss Deby un Dictateur faisant rêgner la terreur, un psychopate qui a deja a son actif plus de 50 000 massacres de Chretiens dans le sud du pays, un malade qui envoi se battre à sa place des enfants soldats agés de 8 ans !! Contrairement à ce que dit Rama Yad le Tchad n'est un pays souverain où rêgne la démocratie, c'est une dictature qui élimine ses opposants et donc incapable de mener un procés de manière neutre et équitable.



Le rôle de la France : au Tchad il y a du pétrole donc des enjeux économiques monstrueux, en 1980 la France contribue à l'élection de Idriss Deby (en envoyant ses meilleurs agents de communication) en échange d'arrangement pour qu'ELF Aquitaine ai le monopole de l'extraction du pétrole dans l'Est du pays.

Le contexte du Darfour : une région a l'ouest du Soudan, 500 000 Km2, beaucoup de gisements de pétrole, un conflit entre le gouvernement Soudanais (régime de Khartoum) qui a lancé des milices Arabes (les Janjawids) sur les populations locales, 200 000 morts depuis 3 ans, 230 000 réfugiés au Tchad sur fond de nettoyage ethnique.
En clair ce que je veux vous faire comprendre c'est que au Darfour le mal EST DEJA FAIT, la force de l'ONU s'est révélée être incapable de quadriller le périmètre laissant faire le génocide. Même les ONG humanitaires sont pris pour cible...

Dés le début de l'annonce des faits, une succession de suppositions concernant les motifs de l'arche de zoé fusent de tous les cotés, d'aprés les médias "l'ONG ferait du trafic d'enfant, ils sont louches mais nous n'avons pas assez d'éléments pour juger aujourd'hui de leur culpabilité"...
1 je m'insurge alors contre cette espèce de chasse aux sorcières qui date d'une autre époque : tous ces pseudos intellos reprennent exactement ce qu'a fait Idriss deby (actuel président du Tchad) a savoir de la PRESOMPTION DE CULPABILITE.
2 Aucun élément dans cette affaire ne permet aujourd'hui de condamner les bénévoles de l'arche de zoé (j'ai tout de même du mal à imaginer une dizaine de bénévoles kidnapper 103 gamins à la barbe de leurs parents !)
3 Pour mettre les choses aux clair, ceux qui prétendent que les enfants ont été "enlevés" au Tchad loin des conflits devraient MIEUX se renseigner avant de dire n'importe quoi : les luttes armées ont obligé la population (essentiellement des femmes et des enfants) à se déplacer en direction du Tchad, les frontieres politiques n'existent que sur la carte en réalité toute la région est occupée par un désert.
A ceux qui prétendent que les enfants n'étaient pas tous orphelins j'ai envie de leur répondre ET ALORS ? Vu les massacres dans cette zone sans compter les conditions de vie misérables ils pourraient bien prochainement tous le DEVENIR.
A ceux qui parlent d'argent, de promesses d'adoption, de mensonges à l'égard des familles je les invites à consulter le documentaire "c'est dans l'air" sur France 5 où l'on peut voir les familles aux cotés des bénévoles de l'arche de zoé attendant le retour des enfants du Tchad...quand les journalistes leur posent la question ils répondent tous unanimement être au courant des enjeux et des risques de ce rapatriement "illégal", nul ne parle d'adoption mais bel et bien d'acceuil temporaire. Peut -être les méthodes de l'ONG sont contestables mais en attendant la communauté internationale se focalise à nouveau (un peu trop tard à mon gout) sur les massacres et les enjeux du Darfour...les bénévoles de l'arche de zoé auront au moins réussi un formidable coup médiatique mais à quel prix...

Au dela du scandale diplomatique et de la réalité qui sera bientot faite à propos des intentions de l'ONG, je voudrais simplement attirer votre attention sur nos comportements depuis le debut de l'affaire : aprés avoir lu une quantité d'articles de journaux, de débats télévisés, de réactions sur internet (blogs etc...), je me suis aperçu de la formidable hypocrisie dont nous avons fait part face à un phénomène qui nous dépasse bel et bien.
Nous avons tout simplement JUGE et CONDAMNE sur fond médiatique un groupe de personnes qui ont eu le courage de s'insurger contre l'inaction des Etats, qui ont su dépasser cette individualité qui nous ronge à petit feu...c'est comme cela que je vois les choses. C'est de la culpabilité refoulée que j'aperçois derrière cette arrogance intellectuelle (voir Bernard Henry Levy).
Quelle honte de s'apercevoir au siècle de l'information, de la communication , à l'aube d'une formidable mondialisation culturelle et linguistique que de pauvres intellos ratés et politiciens sans scrupules se lancent tête baissée dans une sordide chasse aux sorcières uniquement pour leur gloire personelle.
J'aimerais également lancer avec vous un débat qui porte sur le décalage entre "les idées" et "les actions"...que pensez vous de celui qui vous dirait dans un contexte comme celui du Darfour où la quasi totalité des droits de l'homme ont été bafoué :
-- moi cela fait longtemps que j'ai arreté de me poser des questions, maintenant je passe à l'action...

   Bookmark and Share               Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation
2aP
Posté le: 3/11/2007 21:42  Mis à jour: 3/11/2007 21:43
membre
Inscrit le: 21/9/2007
De:
Envois: 48
 L'arche de Zoé
Spot de commnication de l'ONG "L"Arche de Zoé" :

invité(e)...
Posté le: 7/11/2007 23:15  Mis à jour: 8/11/2007 13:20
 Re: L'arche de Zoé : chronique d'un malaise ann...

Tout à fait, la présomption d'innocence des membres de l'Arche de Zoé a été atteinte. Dans cette région où la guerre semble loin de trouver sa fin, ce ne sera certainement pas la conduite de ses dirigeants qui pourra les aider à en sortir.
J'ai aussi vu les images des enfants en train de faire la guerre ! Incroyable comme ce dictateur dote les enfants d’armes et, à la fois, se donne le droit de condamner une action quelconque visant les enfants.
Toutefois, en ce qui concerne le kidnappage des enfants sous les yeux de leurs parents, j'ai eu un autre aperçu. A la télé, des parents affirmaient avoir accepté de conférer leurs enfants à l’arche de zoé puisque cette association avait implanté un centre d’accueil pour les enfants où ils seraient pris en charge et scolarisés. De là à les mettre dans un avion vers la France, c’est bien différent !
Je ne comprends pas bien toutes les nuances de cette affaire, mais les familles d’accueil me semblent bien avoir versé de l’argent à l’association et on connaît aussi les difficultés imposées par la France en matière d’adoption … Enfin, je me pose encore des questions sur le réel but de cette affaire, car c’est beau de dire qu’on veut sauver des pauvres gamins de leur terrible sort, mais il faut que les choses soient très transparentes pour mener une opération pareille, et ça dans les deux pays concernés, surtout quand on a affaire dans une des zones les plus sensibles au monde.
Vincent
Posté le: 8/11/2007 13:03  Mis à jour: 8/11/2007 13:20
Modérateur
Inscrit le: 26/9/2006
De: Bordeaux
Envois: 20
 Re: L'arche de Zoé : chronique d'un malaise ann...

salut "invité" et merci de ta participation au débat...en effet il y a beaucoup de contradictions dans cette affaire. D'un côté des preuves accablantes qui pourraient remettre en cause la légitimité de l'association humanitaire, de l'autre quelque chose qui dépasse le gouvernement Tchadien : le sentiment d'altruisme (poussé évidemment a son paroxisme) d'une poignée de bénévoles qui sont peut être eux-aussi les victimes d'une machination visant uniquement à faire de l'argent.
En tout cas je leur souhaite de tout mon coeur d'être rapatrié et jugé en France par une justice qui elle n'a rien à prouver à la communauté internationale...si tu vois ce à quoi je fait référence.
Merci encore pour ta contribution.
pascale
Posté le: 9/11/2007 20:18  Mis à jour: 9/11/2007 20:18
Membre+°
Inscrit le: 23/9/2006
De:
Envois: 63
 Re: L'arche de Zoé : Malaise
L'article posté par Vincent est extrêmement intéressant et pertinent ; il va bien au-delà des pseudo-infos des professionnels de la presse !

j'ai vécu et travaillé en Afrique, et je dois dire, moi aussi, que les choses ne sont pas aussi simples que Presse et Gouvernements souhaiteraient nous le faire croire (Vincent montre bien les différents aspects du problème).

Même si je reste très sceptique face à "l'humaniataire" (sauf urgence : guerre, famine, morts, blessés...), je dois ajouter à quel point, pour beaucoup de familles de cette partie de l'Afrique : 1) A tort ou à raison, l'Occident paraît le mieux pour eux et, donc, pour leurs enfants (je me suis vue proposer des enfants à "adopter"...). 2) la relation parents/ enfants (lien direct à nos yeux contemporains) est différente de la nôtre : il est courant que les enfants ne soient pas élevés par leur parents (mais par ex. par leurs grands-parents, tantes, oncles... plus âgés ou plus riches) et il est courant de "confier" (donner ?) un enfant à quelqu'un (de la famille / du village / de l'ethnie) qui n'en a pas. Je l'ai vue de mes yeux.

Bon, je peux donner des détails plus précis sur les propositions d'adoption (y compris avec contre-partie financière pour la famille) dont j'ai été témoin. Peu importe.. Tout cela pour dire que, ici, bien sur, il y a "embrouille"... ou, comme on dit, "y'a un problème".

Les "humanitaires" m'énervent souvent avec leur sentiment de sauveurs tout-puissants... et surtout leur naïveté et leur méconnaissance de la réalité des cultures qu'ils pensent aider, mais là, je pense quand même que ces "Archeux" sont manipuliés par des enjeux plus grands qu'eux ! On voit d'ailleurs la naïveté et la méconnaissance du terrain en oeuvre dans toute cette histoire.

Je déteste aussi ces "adoptions" soi-disant "humanitaires" (j'en vois assez les dégâts dans mon travail !), dont je dis souvent crûment (c'est dur, je sais) qu'il s'agit tout bonnement d'acheter des enfants. Point.
Mais au-delà, je sais aussi que les "sauveurs" sont de bonne foi, sincères, même si je ne suis pas d'accord avec eux... Aussi, je pense qu'il faut absolument, comme on le fait sur l'Arbre, raisonner calmement, sans pathos, dans cette histoire, et comprendre les enjeux.
J'espère, moi aussi, que les personnes concernées seront jugées dans des conditions de respect du droit et de respect des droits de l'homme DONT NOUS SAVONS QU'ILS NE SONT PAS EN OEUVRE AU TCHAD actuellement.

Je pense que toutes nos contributions doivent aider à calmer les choses : il s'agit d'enchères... de chantage... entre pays, cela doit être clair pour tous. Ensuite, l'action est sans aucun doute discutable, mais justement, discutons-en...

Et pour finir, dans un pays en guerre... il y a "urgence". L'avantage de tout ce ramdam, c'est que l'on parle moins des atrocités de da guerre pour ne voir que "l'atrocité" du sauvetage ! Un comble !
Vincent
Posté le: 11/11/2007 12:12  Mis à jour: 11/11/2007 12:12
Modérateur
Inscrit le: 26/9/2006
De: Bordeaux
Envois: 20
 Re: L'arche de Zoé : Malaise
Merci Pascale de ta contribution au sujet...ça me fait du bien d'entendre des gens dont le bons sens prime sur des questions d'ordre déontologique...parfois j'ai l'horrible sentiment d'être entouré de clones ...merci encore.
clément
Posté le: 11/11/2007 17:48  Mis à jour: 11/11/2007 17:49
membre
Inscrit le: 22/9/2006
De: Trois, Quatre...
Envois: 134
 HG vs HNG
cette histooire c'est hypocrisie gouvernementale contre hypocrisie non gouvernementale...
JLR
Posté le: 12/11/2007 13:56  Mis à jour: 12/11/2007 13:56
Membre+°
Inscrit le: 25/9/2006
De: Rennes
Envois: 70
 Re: HG vs HNG
On peut juger de la situation selon plusieurs points de vue. Si on est au Tchad en présence d'enfants en grave danger, qu'on voit un certain nombre de personnes mourir sous ses yeux, ça paraît plutôt raisonnable d'en sauver quelques uns... Maintenant si on est en France, qu'on voit le micmac diplomatique que ça cause et en quoi l'affaire sert les intérêts de Dheby, qui a beau jeu d'en appeler à la souveraineté nationale du Tchad pour surfer sur la vague de cette histoire, ça paraît aussi raisonnable de penser que l'équipée Zoé est un total ratage... D'autant plus que l'intervention française est peut-être en partie liée à la défense des intérêts économiques de la France au Tchad. Monde complexe...

Les deux parties ont raison eu égard aux éléments dont elles disposent !

Du reste il me semble qu'on peut, en toute bonne foi et avec la bienveillance requise, douter des actions opérées par l'association en question. Les entreprise humanitaires doivent aujourd'hui être au fait des enjeux diplomatiques liés à leurs actions. On croyait pourtant définitivement aboli le temps où quelques Occidentaux à la conscience tourmentée s'en allaient imprudemment interférer avec des dynamiques plus grosses qu'eux, au risque de "mettre la zone", et advenu au contraire le temps d'un engagement réfléchi qui a plus de chances de parvenir à ses fins sans dommage collatéral.

Dans ces circonstances il me paraît assez peu fin de la part d'une association humanitaire d'arrêter de réfléchir au profit de la seule action. Rien n'empêche de faire les deux, agir et réfléchir.

Ceci étant dit, et conformément à ce que j'ai écrit eu début de ce post, rien ne me semble permettre de juger, dans le confort de nos foyers bien au chaud et en sécurité, du bien-fondé des opérations de l'Arche de Zoé.
pascale
Posté le: 12/11/2007 20:41  Mis à jour: 12/11/2007 20:41
Membre+°
Inscrit le: 23/9/2006
De:
Envois: 63
 L'arche de Zoé : Action Versus Réflexion
A propos de cette apparente dichotomie Action / Réflexion à laquelle nous invitent à réfléchir tous ces articles,

Que pensez-vous de la pensée de Gandhi,

Qui donnait le sens de l'action - très dure - très dangereuse - très longue - menée contre l'empire colonial anglais afin de libérer l'Inde, action qui devait être, selon lui, et PAR DEFINITION, non violente :

"La Fin est dans les Moyens".

Cela me semble depuis toujours le meilleur résumé du couple action / théorie tel qu'il doit être : aucune action ne peut être bonne si, dans sa forme même, elle ne porte pas les éléments constitutifs de son propre but ...

(Bon... on peut me répondre qu'après des années de lutte non-violente - et sa victoire -, l'Inde a versé dans un carnage et un bain de sang - en interne - !)

Mais quand même : peut-on "passer à l'action" sans "se poser des questions" sur l'action elle-même, ses modalités, ses finalités ?...

Langues

Info Articles
News Totals: 178
N°bre Catégories: 16
News lues: 672742

Les Dernieres News
· 1: Le mythe économique comme réalité illusoire
[Lectures: 2239]
· 2: Juste pour le plaisir... Une petite citation
[Lectures: 1598]
· 3: Choisir son maître n'est pas une liberté
[Lectures: 1093]
· 4: L'invention de la crise, escroquerie sur un futur en perdition
[Lectures: 1340]
· 5: Pour conclure - Finalité et intentionnalité
[Lectures: 1496]
· 6: III - Expliquer, c’est répondre à la question « pourquoi ? »Et les anciens semblent avoir une réponse plus rationnelle - Finalité et intentionnalité
[Lectures: 1489]
· 7: II - Quel est le pourquoi de l’esprit ? Comment penser l’émergence des phénomènes mentaux ? - Finalité et intentionnalité
[Lectures: 1433]
· 8: I - Quelques platitudes et généralités : Rapide historique - Finalité et intentionnalité
[Lectures: 1640]
· 9: Finalité et intentionnalité : Enquête sur l’interconnexion des problèmes de philosophie de la nature et ceux de l’esprit
[Lectures: 2818]
· 10: Références bibliographiques - Il faut lire Frédéric Lordon
[Lectures: 1604]

Les + Lues
· 1: Comment faire du vin soi-même ?
[Lectures: 154951]
· 2: La récupération commerciale de l’image de Che Guevara
[Lectures: 17342]
· 3: Harmonie Chaotique
[Lectures: 13873]
· 4: Adentro
[Lectures: 13221]
· 5: ¿Cuál es la diferencia entre República y Democracia?
[Lectures: 12486]
· 6: Comment choisir son vin ?
[Lectures: 11999]
· 7: Se solicita inspiración
[Lectures: 10707]
· 8: Somos todos cartesianos…
[Lectures: 10661]
· 9: Nous sommes le monde en devenir
[Lectures: 10138]
· 10: Doña Eulalia
[Lectures: 9820]

Derniers commentaires