RaciNes...

Suivez l'Arbre@Palabre

Rss de l'Arbre à Palabre     Twitter de l'Arbre@Palabre     Suivez l'Arbre@Palabre sur Facebook


Connexion

Actualités autour du monde Editorial de l'Arbre à Palabre Faire-Part & faire découvrir Politique Radio 2àP Revue de Presse Arts Cinéma Musique Poésie & Littérature Viticulture & œnologie Pensées Débat Philosophie Rencontre Sciences
Pensées : L'autostop : une pratique, une philosophie
Posté par Jove le 9-May-2008 (2620 lectures)
Pensées

Bienvenue sur ce nouveau sujet de discussion qui, je l'espère, permettra aux uns et aux autres d'apporter leurs réflexions concernant cette pratique populaire et universelle qu'est l'autostop ou stop ("c'hoari biz-meud" en breton, "hitchhiking" en anglais). Ce premier post vise à introduire le sujet, les suivants seront établis au profit d'une réflexion collective.Nb : l'écrit correct est "auto-stop" mais on ne va pas en faire un fromage Wink

Pourquoi un tel sujet ?

Tout d'abord parcequ'en tant que pratiquant intensif de ce mode de transport, j'en suis venu à développer toute une réflexion autour de ce qui est pour moi tout en même temps un état d'esprit, une culture, une mentalité et une vision du monde.

Qu'est-ce que l'autostop ?

Les pratiques de l'autostop étant très variées, nous nous accorderons si vous êtes d'accord sur le fait que l'autostop est un mode de transport qui amène un individu souhaitant aller d'un point A à un point B à requérir l'aide d'un autre individu non-connu possédant un véhicule afin de s'y rendre sans coût monétaire (je préfère cette formule à "gratuitement" car l'autostop implique en soi un échange mais qui n'est pas de l'ordre de l'argent, nous y reviendrons plus loin). il se peut aussi que le point de chute ne soit pas défini à l'avance.

On trouve aussi d'autres définitions plus sommaires telle que :

"Auto-stop : Procédé consistant, pour un piéton, à arrêter par un geste un automobiliste, pour lui demander de le transporter gratuitement. (Synonyme : stop.)".

Qui, quand, où ?

A priori, tout le monde peut faire de l'autostop, n'importe quand et n'importe où, selon la définition sus-mentionnée. En pratique, ce n'est pas si simple. D'emblée il me semble honnête de dire que l'autostop se pratique majoritairement chez les personnes non-handicapées (physique ou mental), dans la tranche des 16-30 ans et ultra-majoritairement par des garçons. Il est important de préciser que toutes les classes de population sont concernées, les riches comme les moins riches, et qu'il s'agit d'une pratique mondiale, même si peu usitée dans les contrées les moins accueillantes pour l'homme (déserts, jungles...). L'autostop se pratique de préférence de jour.

Pourquoi faire de l'autostop ?

On rentre là un peu plus dans le vif du sujet... Quatre mots me viennent à l'esprit autour desquels je vais essayer de vous faire partager ma vision des choses : Aventure, Solidarité, Rencontre, Ecologie
Tout cela amène à développer une Ethique dont on peut en lire une introduction sur le trés bon site LePouceux.com.
Ce site étant trés bien fait, on y trouve l'essentiel de ce qui fait un bon "pouceux" ou autostoppeur. Je vous laisse donc à cette petite lecture avant de revenir plus tard continuer le sujet que j'espère avoir réussi à lancer.

Peut-on se vider la tête en partant à l'arrache, tout seul, en autostop ?
Ma foi je serai tenté de dire oui. En effet, l'autostop c'est d'abord l'aventure, comme je l'ai écrit précédement. Aussi, l'aventure c'est l'inconnu, c'est se mettre en état d'alerte par rapport à un futur incertain, c'est laissé le passé, les certitudes derrière soit et aller de l'avant, même sans trop savoir où !

De plus, l'autostop est un formidable moyen de prendre le temps de réfléchir. "Mais on peut le faire n'importe où, n'importe quand !" vous allez me dire. Oui mais ici le contexte fait que l'on va réfléchir d'une manière différente et par là on va aussi envisager les choses sous un nouvel angle, un nouvel éclairage. On va prendre du recul en quelque sorte. Car l'autostop c'est aussi beaucoup d'Humilité. C'est pour moi une forme de pèlerinage qui permet d'explorer de nouvelles pistes de réflexion à travers des expériences sans cesse nouvelles et renouvelées.

Quand on fait de l'autostop, on est tout entier consacré à l'Autre, à celui ou celle qui, d'un moment à un autre va s'arrêter pour nous prendre... ou pas. On ne pense pas vraiment ce que l'on laisse derrière nous mais plutôt à ce que l'on va trouver après. "Et si..." peut être un début de phrase qui revienne régulièrement durant le trajet.

Faire du stop c'est aussi prendre le temps de Rêver, l'évasion par essence. C'est refuser de se situer dans un continuum préétabli. C'est accepter, tolérer l'imprévisible, c'est savoir s'adapter (on ne sait jamais où ni sur qui on va tomber) et en tirer le meilleur.

Pour finir, pratiquer l'autostop, c'est surtout, et plus que tout, apprendre à garder le Sourire. C'est fondamentalement ancré dans le principe même du stop et ça peut permettre de soutenir bien des épreuves et bien des expériences difficiles.

Un petit dernier pour la route :
Je voudrai vous faire partager une définition de l'aventure telle que je l'ai trouvée dans un petit bouquin trés bien fait intitulé "L'autre sens du voyage - Manifeste pour un nouveau départ" de Franck Michel (ed. Homnisphères, 2003, 120 p. 7€) en page 101-102, et qui me parle assez :

"A la fois individuelle et collective, l'aventure n'a ni patrie ni maison, ni dieu ni maître. Elle est une tentation de l'ailleurs et un appel de l'autre pour mieux apprécier le bonheur de vivre. L'aventure défriche les recoins du globe pour retrouver le sens perdu de notre univers quotidien, elle isole de l'humanité bruyante pour retrouver la musique du monde. Elle est, écrit David Le Breton, "une passion des détours". Ses désirs sont pluriels comme le sont les rencontres, malgré la recherche ininterrompue de l'unique, de l'accident, de l'exception, de l'original, du risque, du neuf, et de plusieurs aventures à l'intérieur même de la grande Aventure. L'aventure n'est pas bonne ou mauvaise, elle est et cela suffit est d'abord une succession de petits événements, de petits récits de vie - de petites aventures - qui retracent les grands moments de l'existence; une fois rassemblées, ces petites aventures n'en forme plus qu'une seule, mais plus grande."

Enfin, je ne peux que vous conseillez la lecture de ce petit pamphlet à l'égard du tourisme moderne qui nous invite à sortir des sentiers battus, à éviter les routes toutes droites et à "retrouver l'utilité de l'inutile"...

   Bookmark and Share               Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation

Langues

Info Articles
News Totals: 178
N°bre Catégories: 16
News lues: 672742

Les Dernieres News
· 1: Le mythe économique comme réalité illusoire
[Lectures: 2239]
· 2: Juste pour le plaisir... Une petite citation
[Lectures: 1598]
· 3: Choisir son maître n'est pas une liberté
[Lectures: 1093]
· 4: L'invention de la crise, escroquerie sur un futur en perdition
[Lectures: 1340]
· 5: Pour conclure - Finalité et intentionnalité
[Lectures: 1496]
· 6: III - Expliquer, c’est répondre à la question « pourquoi ? »Et les anciens semblent avoir une réponse plus rationnelle - Finalité et intentionnalité
[Lectures: 1489]
· 7: II - Quel est le pourquoi de l’esprit ? Comment penser l’émergence des phénomènes mentaux ? - Finalité et intentionnalité
[Lectures: 1433]
· 8: I - Quelques platitudes et généralités : Rapide historique - Finalité et intentionnalité
[Lectures: 1640]
· 9: Finalité et intentionnalité : Enquête sur l’interconnexion des problèmes de philosophie de la nature et ceux de l’esprit
[Lectures: 2818]
· 10: Références bibliographiques - Il faut lire Frédéric Lordon
[Lectures: 1604]

Les + Lues
· 1: Comment faire du vin soi-même ?
[Lectures: 154951]
· 2: La récupération commerciale de l’image de Che Guevara
[Lectures: 17342]
· 3: Harmonie Chaotique
[Lectures: 13873]
· 4: Adentro
[Lectures: 13221]
· 5: ¿Cuál es la diferencia entre República y Democracia?
[Lectures: 12486]
· 6: Comment choisir son vin ?
[Lectures: 11999]
· 7: Se solicita inspiración
[Lectures: 10707]
· 8: Somos todos cartesianos…
[Lectures: 10661]
· 9: Nous sommes le monde en devenir
[Lectures: 10138]
· 10: Doña Eulalia
[Lectures: 9820]

Derniers commentaires