RaciNes...

Suivez l'Arbre@Palabre

Rss de l'Arbre à Palabre     Twitter de l'Arbre@Palabre     Suivez l'Arbre@Palabre sur Facebook


Connexion

Actualités autour du monde Editorial de l'Arbre à Palabre Faire-Part & faire découvrir Politique Radio 2àP Revue de Presse Arts Cinéma Musique Poésie & Littérature Viticulture & œnologie Pensées Débat Philosophie Rencontre Sciences
Arts : les petites filles et les lamelles
Posté par caro le 26-Sep-2006 (2340 lectures)
Arts

Quoi, me direz vous, un article sur les filles ? Mais voila , un secret peu commun , que vous partagerez le soir au coin du feu , est sur le point d'être révélé. Sceptiques , approchez vous . Amis , ménagez vous...

Voici donc l'histoire de celles que vous croisez tous les jours , inconnues oubliées au détour d'une rue ou femme d'un soir , berbère ou encore boulangère. C'est l'histoire de la femme. Qu'est ce qu'une femme? vaste question et vaste réponse. Un doigt de maturité , une dose de liberté assaisonée d'une pincée de choix, un zeste de responsabilités, une cuillère a café de confiance en soi et pas mal de factures a payer.

Toute une panoplie à assembler , un costume à endosser. Ce sont les lamelles.
Et le reste , me direz vous? L'insousciance, la gaité, la folie , les doutes , le besoin d'amour , la quète de reconnaissance, la curiosité , la nostalgie, l'envie d'être consolée et comprise , et tant d'autres sentiments à partager . Et bien , c'est ce que l'on peut appeler la fillette .

La femme est une fillette empétrée dans ses lamelles. Comme les couches de l'oignon ou les poupées russes emboitées . Une fillette bien cachée devenue femme forte en peu de temps, forte de son statut à assumer .


Alors ouvrez l'oignon , oubliez ustensiles de cuisine et autres outils inutiles, aimez les , ces femmes entrevues du coin du coeur . Mais attention ! une fois les lamelles enlevées il reste le plus fragile , le plus rare . Et comme le dit notre admisnistrateur anonyme tout ce qui est rare est cher , ou plutôt dans notre cas tout ce qui est rare est précieux . La fillette que l'on vous laisse découvrir est un cadeau à apprécier, à comprendre et à déguster sans modération .
A bon entendeur !

   Bookmark and Share               Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation
sylvain
Posté le: 27/9/2006 11:49  Mis à jour: 22/7/2007 12:46
membre
Inscrit le: 21/9/2006
De: bout !
Envois: 180
 ...
Il est joli ton message...mais y'a pas le mode d'emploi pour ouvrir les oignons !

On t'attend donc pour ton prochain article : "l'amour expliqué aux hommes"

°
pascale
Posté le: 27/9/2006 19:58  Mis à jour: 27/9/2006 19:58
Membre+°
Inscrit le: 23/9/2006
De:
Envois: 63
 Re: les petites filles et les lamelles
Oui, c'est un bel article, avec du mystère (mystère féminin ?... ou le fameux "continent noir" cher aux psychanalystes ?...)

Bref, cela donne envie de continuer sur le thème "femme(s)" bien sûr... car il y en a à dire (et à entendre ... en retour, peut-être aussi, d'ailleurs).

A suivre donc !
invité(e)...
Posté le: 2/10/2006 21:13  Mis à jour: 2/10/2006 21:13
 Re: les petites filles et les lamelles
coucou alor c un pti essai pr voir si sa march deja..é si o k ou sa march , ta vu je ss venu é essayé de laissé un com lol ! merci pr le tien sr mon blog !!en ce ki concerne ton article il é bien mé lon é ac bcp de vocabulair ke je ne compren lol, mé g kan mm réussi a décripter le principal lol jdéc, c tré bien ! gros bisous ma sister jtm
sylvain
Posté le: 3/10/2006 13:42  Mis à jour: 3/10/2006 13:42
membre
Inscrit le: 21/9/2006
De: bout !
Envois: 180
 Re: ...
Tu a vu...c'est ton article qui est le plus lu. C'est a croire qu'il n'y a que des filles sur l'Arbre.
Mais "Où sont les hommes..;"
caro
Posté le: 3/10/2006 20:17  Mis à jour: 3/10/2006 20:17
Membre
Inscrit le: 24/9/2006
De:
Envois: 15
 Re: les petites filles et les lamelles
alors pour sylvain je voulais juste dire que j'espere bien qu'il n'y a pas que des filles qui lisent cet article !!! et en parlant d'articles , on attend toujours les tiens...
pour nath merci pour ton passage sur le site , tu peux bien sur t'inscrire et ecrire toi aussi des articles !! sur les cactus par exemple. sinon revoie ton orthographe ! gros bisous
sylvain
Posté le: 13/10/2006 18:07  Mis à jour: 13/10/2006 18:50
membre
Inscrit le: 21/9/2006
De: bout !
Envois: 180
 Re: les petites filles et les lamelles
Bien sûr que non ! Mais c'est vrai que pour nous, ça nous enchante un peu moins car mantenant ça paraît encore plus compliqué, une "fille". Déjà que nous n'étions pas très fort sur le sujet !

A voir aussi, en rapport avec ta comparaison sur les oignons (en plus je sais que tu adore ça !), l'analyse de Hannah Arendt dans "Les origines du totalitarisme" sur la structure en oignon.
Elle oppose justement le système totalitaire, qui a une structure en oignon, au système démocratique ou tyranique, qui est de forme pyramidale.
Dans le cas d'une pyramide, la société est entièrement structuré par une hierarchie apparente. Le chef, les sous-chefs & ainsi de suite. Le sommet est visible & lisible : tout le monde connais de manière publique les décisions du roi, du tyran ou du président. La vie privé des individus est par opposition caché. Seule la partie du pouvoir est visible.

Tout au contraire, dans la structure en oignon, le centre névragique est opaque, caché, inconnu, inconnaissable... Plus on se rapproche du centre de pouvoir, plus le langage est sybilin (orth. approx.), double & à fonction manipulante (avec l'idéologie : "la logique d'une idée" pour Arendt). A l'opposé la vie des individus doit être transparente ("que pensez-vous ?").

Rien de comparable avec les femmes ici, car Arendt nous parle uniquement du régime Nazi & du Communisme en URSS sous Staline. Seul ces deux contextes peuvent être qualifiés de "totalitaire" selon elle.

Mais il est intéressant de noter qu'une structure en oignon est pour Arendt, beaucoup plus difficile à intégrer & à comprendre. Elle est indétrônnable pour la simple raison qu'il ne s'agit pas d'un trône mais d'une structure complexe & multifacette (voir Fight Club avec la description d'un système où le tout peut fonctionner sans chef, où toutes les cellules sont indépendantes & cloisoné).

Chaque lamelle ou facette est indépendante, unique & parfois même en contradiction avec les autres. Il ne s'agit pas, comme dans la pyramide, d'un tout logiquement structuré qui combat ses contradictions internes ou qui en pâti.
La pyramide aspire à la Totalité c'est à dire à une Unité du tout (hiérachique & logique).
L'oignon au contraire est pluriel, multi-facette & sans aucun souci de ses propres contradictions. Il est inaccésible & opaque, incompréhensible & contradictoire. Il ne tend pas vers la totale unité, il est totalitaire....
janmach
Posté le: 11/12/2006 4:57  Mis à jour: 11/12/2006 4:57
Membre
Inscrit le: 11/12/2006
De: paris-qui-pue
Envois: 2
 Re: les petites filles et les lamelles
bravo sylvain pour cette digression magnifique : comment glisser des femmes au totalitarisme grâce à un oignon ! lol

bon, je crois que l'endroit est idéal pour préciser qu'aucune femme n'a été blessée lors de la réalisation de mon avatar.

caro, je ne peux que souscrire à ton exhortation à éplucher les femmes, étant moi-même un amateur de ce genre de cuisine. mais je crois que le véritable féminisme nous force à préciser que les hommes aussi sont à éplucher, bien sûr. Ils ne sont pas moins mystérieux, ni moins infantiles, ni moins complexes que vous, vous savez !

enfin, la comparaison de la personnalité à l'oignon me fait penser à Peer Gynt de Ibsen, lequel remarque, justement d'ailleurs, que si l'on épluche un oignon... il ne reste rien ! l'oignon n'est constitué que de lamelles, de même que notre identité n'est qu'une accumulation de rôles et de circonstances.
invité(e)...
Posté le: 29/6/2007 16:54  Mis à jour: 29/6/2007 16:54
 Re: les petites filles et les lamelles
Joli message oui :) Mais ... pour ceux qui ont une culture cinématographique moyenne et qui connaissent leurs classiques... C'est pas dans Shrek qu'on dit que les ogres sont comme les ognons?? Et là tu dis qu les femmes sont des ognons... donc on pourrait en conclure que les femmes sont des ogres ... Si c'est ce que tu as voulu dire, fais gaffe, ma vengeance sera terrrrrible !

Langues

Info Articles
News Totals: 178
N°bre Catégories: 16
News lues: 672742

Les Dernieres News
· 1: Le mythe économique comme réalité illusoire
[Lectures: 2239]
· 2: Juste pour le plaisir... Une petite citation
[Lectures: 1598]
· 3: Choisir son maître n'est pas une liberté
[Lectures: 1093]
· 4: L'invention de la crise, escroquerie sur un futur en perdition
[Lectures: 1340]
· 5: Pour conclure - Finalité et intentionnalité
[Lectures: 1496]
· 6: III - Expliquer, c’est répondre à la question « pourquoi ? »Et les anciens semblent avoir une réponse plus rationnelle - Finalité et intentionnalité
[Lectures: 1489]
· 7: II - Quel est le pourquoi de l’esprit ? Comment penser l’émergence des phénomènes mentaux ? - Finalité et intentionnalité
[Lectures: 1433]
· 8: I - Quelques platitudes et généralités : Rapide historique - Finalité et intentionnalité
[Lectures: 1640]
· 9: Finalité et intentionnalité : Enquête sur l’interconnexion des problèmes de philosophie de la nature et ceux de l’esprit
[Lectures: 2818]
· 10: Références bibliographiques - Il faut lire Frédéric Lordon
[Lectures: 1604]

Les + Lues
· 1: Comment faire du vin soi-même ?
[Lectures: 154951]
· 2: La récupération commerciale de l’image de Che Guevara
[Lectures: 17342]
· 3: Harmonie Chaotique
[Lectures: 13873]
· 4: Adentro
[Lectures: 13221]
· 5: ¿Cuál es la diferencia entre República y Democracia?
[Lectures: 12486]
· 6: Comment choisir son vin ?
[Lectures: 11999]
· 7: Se solicita inspiración
[Lectures: 10707]
· 8: Somos todos cartesianos…
[Lectures: 10661]
· 9: Nous sommes le monde en devenir
[Lectures: 10138]
· 10: Doña Eulalia
[Lectures: 9820]

Derniers commentaires