RaciNes...

Suivez l'Arbre@Palabre

Rss de l'Arbre à Palabre     Twitter de l'Arbre@Palabre     Suivez l'Arbre@Palabre sur Facebook


Connexion

Actualités autour du monde Editorial de l'Arbre à Palabre Faire-Part & faire découvrir Politique Radio 2àP Revue de Presse Arts Cinéma Musique Poésie & Littérature Viticulture & œnologie Pensées Débat Philosophie Rencontre Sciences
Pensées : Faisons une pause
Posté par invité(e)... le 21-Feb-2007 (1375 lectures)
Pensées

Mettez la main sur votre cou : le sang vient y battre par pulsions régulières…Il court dans vos veines va nourrir vos muscles anime votre teint et abreuve votre corps sans arrêt sans pauses, sans relâche.
Et puis un jour plus rien
Vous devenez une outre vide dont le liquide vital s’enfuit et s’évapore comme une buée écarlate.
Pourrit parfois sur le sol qui l’aspire


Cette échéance là nul ne peut la prévoir, nous avons des projets, souvent quelques chimères, nous concevons la vie à l’échelle des années, des années qu’il nous faut remplir de choses à faire que nous fixons comme des objectifs auxquels on ne peut se soustraire
Mais qui sait si demain nous n’allons pas mourir
Courir vers demain est positif sans doute, si c’est l’envie de construire qui nous jette vers l’avant. Mais quid de nos rêves imaginés cent fois et jamais réalisés
Si aujourd’hui devenait une agréable promenade, peut-être serions-nous plus en paix avec l’idée de disparaître, parce qu’alors il ne s’agirait plus de nous priver de tout ce que nous voulions faire sans en avoir eu le temps, mais plutôt de clore une journée qui fut belle et qui nous a comblé.
Ce qui effraie dans l’idée de disparaître, et parmi autre chose, c’est la frustration de n’avoir pu. Considérons ce que nous avons fait.
Attelons nous à faire, au lieu de gaspiller ce temps précieux à imaginer ce qu’on pourrait faire
Nous courons à travers aujourd’hui dans l’espoir que demain sera grandiose, mais demain arrive rarement, ou du moins le demain tel qu’on l’a fantasmé, et demain est un autre aujourd’hui qu’on frôle à peine dans notre course vers un nouveau mirage
Prenez le temps de vous laisser errer dans aujourd’hui, regardez tout ce qui vous parait normal et qui est un miracle que vous ne voyez plus, laissez le soleil réchauffer votre peau, fermez les yeux pour écouter la pluie, le chant du vent dans les branchages, un ami qui rit, regardez les gens qui vous entourent et qui vous agacent parfois, ils sont uniques, ils sont précieux, prenez le temps d’écouter ce qu’ils ont à vous dire au lieu de faire semblant de prêter attention à ce qu’ils vous racontent
Regardez-les attentivement comme si c’était le dernier jour que vous ayez à passer avec eux, qu’auriez-vous envie de leur dire ?
On a souvent l’impression qu’on n’a pas assez de temps. Mais en réalité c’est qu’on accorde trop de temps à des choses qui ne valent pas l’attention qu’on leur accorde, ils ne nous reste ensuite plus assez de temps pour les choses essentielles, les choses vraies, les choses importantes, d’où l’impression de courir après des secondes précieuses
Posons-nous là pour rétablir un ordre dans nos priorités
Reprenons le goût du risque, le goût de suivre notre instinct, le goût d’écouter nos envies, nos impulsions, essayons de retrouver le chemin de la spontanéité
Surtout, essayons de ne pas nous habituer à la vie. Pour ne pas réaliser trop tard qu’on est passé à côté d’elle.

   Bookmark and Share               Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation
invité(e)...
Posté le: 3/3/2007 23:55  Mis à jour: 3/3/2007 23:55
 Re: Faisons une pause
En voilà un programme: prendre le temps, ne pas se laisser submerger par la mornitude, construire au lieu de détruire...
Je vote pour!
Laura
Posté le: 5/3/2007 14:41  Mis à jour: 5/3/2007 14:41
Membre
Inscrit le: 5/10/2006
De:
Envois: 7
 Re: Faisons une pause
très beau message... mais ca peut servir quand meme d'avoir des reves, des envies, pour justement avancer, et ne pas passer à coté de la vie! bon après, c'est vrai que le tout est de les mettre en oeuvre concrètement et ca n'est pas toujours évident!

Langues

Info Articles
News Totals: 178
N°bre Catégories: 16
News lues: 672742

Les Dernieres News
· 1: Le mythe économique comme réalité illusoire
[Lectures: 2239]
· 2: Juste pour le plaisir... Une petite citation
[Lectures: 1598]
· 3: Choisir son maître n'est pas une liberté
[Lectures: 1093]
· 4: L'invention de la crise, escroquerie sur un futur en perdition
[Lectures: 1340]
· 5: Pour conclure - Finalité et intentionnalité
[Lectures: 1496]
· 6: III - Expliquer, c’est répondre à la question « pourquoi ? »Et les anciens semblent avoir une réponse plus rationnelle - Finalité et intentionnalité
[Lectures: 1489]
· 7: II - Quel est le pourquoi de l’esprit ? Comment penser l’émergence des phénomènes mentaux ? - Finalité et intentionnalité
[Lectures: 1433]
· 8: I - Quelques platitudes et généralités : Rapide historique - Finalité et intentionnalité
[Lectures: 1640]
· 9: Finalité et intentionnalité : Enquête sur l’interconnexion des problèmes de philosophie de la nature et ceux de l’esprit
[Lectures: 2818]
· 10: Références bibliographiques - Il faut lire Frédéric Lordon
[Lectures: 1604]

Les + Lues
· 1: Comment faire du vin soi-même ?
[Lectures: 154951]
· 2: La récupération commerciale de l’image de Che Guevara
[Lectures: 17342]
· 3: Harmonie Chaotique
[Lectures: 13873]
· 4: Adentro
[Lectures: 13221]
· 5: ¿Cuál es la diferencia entre República y Democracia?
[Lectures: 12486]
· 6: Comment choisir son vin ?
[Lectures: 11999]
· 7: Se solicita inspiración
[Lectures: 10707]
· 8: Somos todos cartesianos…
[Lectures: 10661]
· 9: Nous sommes le monde en devenir
[Lectures: 10138]
· 10: Doña Eulalia
[Lectures: 9820]

Derniers commentaires