RaciNes...

Suivez l'Arbre@Palabre

Rss de l'Arbre à Palabre     Twitter de l'Arbre@Palabre     Suivez l'Arbre@Palabre sur Facebook


Connexion

Actualités autour du monde Editorial de l'Arbre à Palabre Faire-Part & faire découvrir Politique Radio 2àP Revue de Presse Arts Cinéma Musique Poésie & Littérature Viticulture & œnologie Pensées Débat Philosophie Rencontre Sciences
« 1 2 (3) 4 5 6 ... 20 »
Philosophie : Somos todos cartesianos…
Posté par sylvain le 25-May-2009 (10616 lectures)
Philosophie

Somos todo cartesianos… Nous sommes tous cartésiens...

Esto es una respuesta al comentario de JLR sobre "Siempre todo derecho"

« Mi segunda máxima consistía en ser lo más firme y lo más decidido que pudiera en mis acciones, y en seguir con no menos firmeza las opiniones más dudosas, una vez determinado a ello, que si hubieran sido muy seguras. Imitaba en esto a los viajeros que, extraviados en algún bosque, no deben vagar dando vueltas, de un lado a otro, ni mucho menos detenerse en un lugar, sino caminar siempre lo más directamente que puedan hacia el mismo punto, sin sustituirlo por razones nimias, aunque en un principio tal vez haya sido el azar solamente lo que les ha determinado a elegirlo; pues, de este modo, si no llegan precisamente allí donde desean, acabarán llegando al menos a algún lugar en el que probablamente estarán mejor que en medio del bosque.[…]» René DESCARTES: Discours de la méthode (traducción de Eduardo Bello Reguera: Discurso del método , Ed. Tecnos, Madrid, 1987, páginas 33/34.)


Precisamente, como cartesiano que somos todos, no tengo absolutamente nada contra Descartes. Su metáfora del bosque, en la moral por provisión, es extremadamente útil. Es un principio difícil a ignorar en todo nuestros problemas prácticos. Es primero el problema de la búsqueda de la verdad: ¿Cómo hacer para bien empezar su investigación? Se actúa de contemplar el camino más probable, pero precisamente, perdido en nuestro bosque no tengamos ningún índice para elegir un lado más bien que el otro. Debemos pues solucionarnos a elegir uno "por casualidad". Ahora bien los hombres utilizan esta moral por provisión, necesariamente. Se nos condena a elegir, bajo pena de morir, como el burro de Buridan, de hambre & de sed entre el picotín de avena y un cubo de agua. En este sentido esta moral es aplicable.

# Lire la suite de l'article... | 20 commentaires
Rencontre : Montréal...entre utopie et réalité
Posté par Vincent le 23-Mar-2009 (2194 lectures)
Rencontre

Montreal… entre utopía y realidad Montréal...entre utopie et réalité Montreal…between utopia and reality

Le Québec lutte depuis plus de 2 siècles et demi pour que soit respectées sa langue, sa culture, sa religion et...ses frontières. Mais les quelques 7 millions et demi de résidents Québécois attendent bien plus qu'une simple reconnaissance de la part du gouvernement canadien ou mêmes des excuses de la France pour les avoir abandonnées aux mains des anglais il y a de cela 250 ans.

Riche en culture, friand de traditions et de folklores, généreux et accueillant, la grande majorité des Québécois feront tout ce qui est en leur pouvoir, je l’espère, pour conserver l’équilibre délicat qui réside entre diversité culturelle et indépendance politique...pour dire les choses autrement il ne faudrait pas que le piège de la langue unique (l’anglais en l’occurrence) ne se referme sur ce peuple chargé d’histoire, de luttes et de défis, mais il faudrait encore moins tomber dans le fossé de l’isolationnisme. Tel est, à mon sens, la vraie situation politique à laquelle se trouve aujourd’hui confronté le Québec, celle qui aura suivie le référendum tenu le 30 octobre 1995 et qui vit la proposition souverainiste rejetée à 50,6 %. Ce jour la, un peu plus de la moitié du peuple aura laissé l’autre moitié définitivement sans voix, à la merci d’un américanisme exacerbé, d’un capitalisme sans visages, sans limites, jusqu’au fameux revirement de situation, la « crise », celle que dorénavant nous connaissons tous...

# Lire la suite de l'article... | 15 commentaires
Philosophie : "La Puissance des Pauvres" de Majid Rahnema et Jean Robert
Posté par flo le 9-Feb-2009 (5126 lectures)
Philosophie

La Puissance des Pauvres
Majid Rahnema et Jean Robert
Actes Sud, Paris 2008


Cette nouvelle année démarrant timidement, j’entrepris sans véritable engouement, la lecture d’un livre qui de premier abord paraissait totalement anodin, mais qui s’est rapidement révélé édifiant. S’imbriquant parfaitement dans le contexte du Forum Social Mondial qui a lieu actuellement à Belem (Brésil), cette œuvre est le fruit d’une rencontre entre deux grands esprits et praticiens de notre temps : Majid Rahnema, Iranien, ancien ministre de l’enseignement dans son pays et longtemps coopérant pour l’UNESCO et Jean Robert, architecte des pays du sud et anarchiste de longue date. Cette coopération, réalisée grâce au génie d’un autre allumé du siècle dernier, Ivan Illich, propose une indispensable et intense réflexion sur la place de la pauvreté et du développement dans la société moderne.

Qu’est ce que la pauvreté ?

Contre toute attente, c’est un dialogue qui introduit ce livre. Dialogue entre ces deux hommes dont les voix s’élèvent rapidement contre les chantres du néolibéralisme et toute leur panoplie d’experts internationaux, employés à mettre en oeuvre les programmes de développement dans les pays qu’ils désignent selon leurs propres termes: En voie de développement, émergents ou sous-développés, c’est selon les chiffres.

Les classifications traditionnelles qui définissent la pauvreté à travers des données mathématiques (ex : moins de 1 ou 2 dollars par jour) est absolument impertinente devant les réalités anthropologiques. Nos deux acolytes nous invitent à revoir et revaloriser cette notion en lui apportant des attributs sociologiques et philosophiques trop souvent ignorés. La pauvreté dans laquelle a depuis toujours vécu l’essentiel de l’humanité est une pauvreté conviviale, voire même volontaire [1]. Dans les deux cas, elle s’inscrit dans un monde socialisé où les valeurs, les normes et les croyances s’imbriquent dans une représentation cosmologique harmonieuse, qui réuni directement l’homme à son environnement. Cette représentation constitue l’épistémè des individus chez Foucault [2].

# Lire la suite de l'article... | 55 commentaires
Politique : Quelle est la différence entre République et Démocratie ?
Posté par sylvain le 18-Dec-2008 (7222 lectures)
Politique

¿Cuál es la diferencia entre República y Democracia? Quelle est la différence entre République et Démocratie ?

Comme l'ont fait remarquer certains commentateurs, les sens étymologiques de ces deux termes se recoupent et semblent désigner plus ou moins la même chose. La démocratie est un régime politique ou c'est le peuple (Demos) qui gouverne (kratia). Ainsi dans la démocratie grecque, le peuple était tenu de participer aux affaires de la cité, de façon directe. Par extension, dans la démocratie représentative, le peuple gouverne par l'intermédiaire de représentant qu'il élit.

De l'autre côté, la République - la Res Publica - renvoie au "bien public ou à la chose publique". On retrouve l'idée d'une gestion par tous les citoyens, des "affaires de la cité". Dans la république, tout à chacun se trouve dépositaire de l'organisation de la vie sociale et publique.

La République et la Démocratie dans l'histoire :

La naissance de la démocratie, dans l'antiquité Grecque (500-400 av Jc), a eu lieu par opposition à la tyrannie - régime dans lequel le pouvoir est détenu par un seul homme. De même, la révolution Française met un terme à la Monarchie absolue - ou seul le roi, élu par Dieu, gouverne - pour mettre en place une République. République et Démocratie participent de la même idée de renversement de la concentration des pouvoirs.

Cependant l'idée de République pourrait désigner, - particulièrement en France, en fonction de son histoire - le régime qui met fin à la Monarchie et au plein pouvoir d'un seul homme. Mais la République n'implique pas que le peuple, de façon directe ou par des élections, exerce et représente le pouvoir. La "République populaire de Chine" n'utilise pas l'élection comme fondement de son organisation politique (le président est désigné par le Parti Communiste et le parlement, élu directement par le peuple, n'a aucun pouvoir). De même, dans la "République Islamique d'Afghanistan" sous le régimes des Talibâns, la légitimité de l'action politique venait de Dieu et non d'une assemblée du peuple.

# Lire la suite de l'article... | 17 commentaires
Rencontre : Les TransMusicales de Rennes en Réalités Mixtes
Posté par sylvain le 17-Nov-2008 (3363 lectures)
Rencontre

La Ville de Rennes et les Trans Musicales sont de retour après l'édition TSL 2007 pour organiser les Trans Musicales 2008 en Réalité Mixte (http://trans2008.blogspot.com/). Après avoir l'année dernière, vécu le concert des French Cowboy à la fois dans le hall 3 du parc expo et dans un dirigeable sur Second Life, cette mise en abîme se poursuit avec cette fois-ci trois concert différents pour chacune des soirées, à vivre entre le monde réel et la réalité virtuelle.


La réalité mixte ou "mixed reality" permet de faire co-exister un espace réel et une réalité virtuelle pour rendre possible des interactions entre des individus au delà des contraintes spatiales. Ainsi les Trans Musicales en Réalité Mixte vont permettre à des personnes physiquement ou virtuellement présentes, de vivre un événement commun : un concert, une discussion, une rencontre ou une interview.

Dans ce cadre le projet ira plus loin que l'année précédente, en proposant un plateau de réalité mixte sur l'esplanade Charles de Gaulle, dans lequel seront proposé des interviews d'artiste et des rencontres entre festivaliers, qu'ils soient présents sur le site ou à des milliers de kilomètres.

Les interactions entre les amoureux des Trans Musicales seront donc dé-localisées, pour que cet événement rennais soit accessible par delà les frontières et les limites du réel.

# Lire la suite de l'article... | 19 commentaires
« 1 2 (3) 4 5 6 ... 20 »

Langues

Info Articles
News Totals: 178
N°bre Catégories: 16
News lues: 666711

Les Dernieres News
· 1: Le mythe économique comme réalité illusoire
[Lectures: 2198]
· 2: Juste pour le plaisir... Une petite citation
[Lectures: 1555]
· 3: Choisir son maître n'est pas une liberté
[Lectures: 1063]
· 4: L'invention de la crise, escroquerie sur un futur en perdition
[Lectures: 1309]
· 5: Pour conclure - Finalité et intentionnalité
[Lectures: 1466]
· 6: III - Expliquer, c’est répondre à la question « pourquoi ? »Et les anciens semblent avoir une réponse plus rationnelle - Finalité et intentionnalité
[Lectures: 1455]
· 7: II - Quel est le pourquoi de l’esprit ? Comment penser l’émergence des phénomènes mentaux ? - Finalité et intentionnalité
[Lectures: 1402]
· 8: I - Quelques platitudes et généralités : Rapide historique - Finalité et intentionnalité
[Lectures: 1607]
· 9: Finalité et intentionnalité : Enquête sur l’interconnexion des problèmes de philosophie de la nature et ceux de l’esprit
[Lectures: 2774]
· 10: Références bibliographiques - Il faut lire Frédéric Lordon
[Lectures: 1569]

Les + Lues
· 1: Comment faire du vin soi-même ?
[Lectures: 154059]
· 2: La récupération commerciale de l’image de Che Guevara
[Lectures: 17095]
· 3: Harmonie Chaotique
[Lectures: 13836]
· 4: Adentro
[Lectures: 13188]
· 5: ¿Cuál es la diferencia entre República y Democracia?
[Lectures: 12414]
· 6: Comment choisir son vin ?
[Lectures: 11936]
· 7: Se solicita inspiración
[Lectures: 10675]
· 8: Somos todos cartesianos…
[Lectures: 10616]
· 9: Nous sommes le monde en devenir
[Lectures: 10104]
· 10: Doña Eulalia
[Lectures: 9788]

Derniers commentaires