RaciNes...

Suivez l'Arbre@Palabre

Rss de l'Arbre à Palabre     Twitter de l'Arbre@Palabre     Suivez l'Arbre@Palabre sur Facebook


Connexion

Actualités autour du monde Editorial de l'Arbre à Palabre Faire-Part & faire découvrir Politique Radio 2àP Revue de Presse Arts Cinéma Musique Poésie & Littérature Viticulture & œnologie Pensées Débat Philosophie Rencontre Sciences
Flux RSS
« 1 ... 3 4 5 (6)
Politique : Elections dans les rangs de la police
Posté par clément le 12-Dec-2006 (740 lectures)
Politique

Aux dires de la presse, les résultats aux récentes élections syndicales de la police sont importants car ils désavouent la politique du Ministre de l’Intérieur. En effet, avec la victoire de l’UNSA, plus à gauche que le syndicat Alliance qui en 2003 était majoritaire, on voit apparaître une certaine contestation des « résultats » du chef de la police, et ce au sein même de ses rangs. Pourtant lorsqu’on se penche sur le sujet on s’aperçoit que les deux principaux syndicats se satisfont de ces résultats. Alors que ce passe il vraiment ? Essayons de le voir.

Tout d’abord, voyons les résultats : 

Les trois camemberts représentent les trois corps de la police (ou collèges) que sont les gardiens de la paix et CRS, les officiers et enfin les commissaires et hauts fonctionnaires de police. Les résultats apparaissant en bleu sont ceux des syndicats soutenant la politique de l’Intérieur, ceux en roses correspondent aux syndicats situés plus à gauche, les autres (noirs et violets) sont ceux des syndicats d’extrême droite.

On peut se féliciter, ou du moins féliciter les « bleus », de la participation importante et en hausse qui est de 80,1% contre 77,1% en 2003. Chez les Gardiens de la Paix et les CRS, l’UNSA est donc majoritaire avec 41,1% des voix et 7 sièges obtenus. Vient ensuite Alliance avec 36,5% et 6 sièges. SGP-FO obtient 2 sièges avec 15,3%.

Victoire de la gauche donc, mais pourtant le syndicat Alliance obtient quatre points de plus qu’en 2003. Et l’UNSA, qui a fusionné avec le SNPT, ne totalise pas autant de points qu’on aurait pu attendre, au vu des résultats des deux formations en 2003 (48%). Jean-Claude Delage, secrétaire général d'Alliance, avait d’ailleurs déclaré, dans la nuit et après publication des résultats partiels, "être satisfait de [sa] progression"et indiqué qu'il continuerait "à oeuvrer pour tous [ses] collègues". Jean-Claude Delage est d'ailleurs connu et a souvent été vu à la télévision ces derniers temps, entre autre sur la Cinquième au cours d’un débat où celui-ci demandait la mise en place de peines plancher pour les délinquants mineurs, ce que défendait les magistrats.

# Lire la suite de l'article... | 17 commentaires
Politique : Le cinéma politique : Quand un film dicte les décisions politiques ou l'art de gouverner
Posté par sylvain le 4-Oct-2006 (821 lectures)
Politique

Quand un film dicte les décisions politiques ou l'art de gouverner...

Je voudrais revenir sur les liens entre la politique & le cinéma suite au commentaire d'Adrien, sur le film Indigènes. Nous avons pu remarquer l'importance médiatique qu'a eu ce film, & surtout les implications politiques qui en ont découlé. Ainsi, toutes les différentes présentations du film, que j'ai pu lire ou écouter, concluaient sur une note positive...

Notre cher président de la république, "touché" par l'inégalité entre soldats français & etrangers, "ému" par leurs engagement pour présever les valeurs de notre état, a décidé de réparer l'injustice, en bon père de famille.

Il parraît étonnant qu'un simple film commande aux décisions du chef de l'état, qui plus est, quand c'est l'émotion qui est mise en avant. Jacques Chirac n'a-t-il pas suivi le précepte pascalien : "j'entend mon coeur, mais je n'écoute que ma raison", énoncé par Nicolas Sarkozy ?

 

Evidement il paraît peu probable que la personne sensée incarner les décisions & les choix politiques de la France, ait pu ignorer jusqu'à la projection du film, ce problème. Il est clair aussi que cette décison de redressement des pensions de guerre n'est pas un acte du sens moral. Non que Chirac soit resté insensible au film _la présence de ses larmes ne nous interresse pas ici. Mais bien qu'il s'agisse d'un acte de raison & une décision politique prise en toute conscience de la situation sociale actuelle. On peut assez facilement prendre la mesure des conséquences socio-politiques rendues possibles par ce film, pour les français issus de l'immigration notament d'Afrique noire & du Maghreb.

Le tour de force n'est pas ici de faire croire à un retour de la justice & du droit _pour les quelques combattants encore en vie. L'exploit est de mettre ce retour dans le droit chemin sur le compte de l'émotion & de la sensibilité, pour éviter de la faire passer pour ce qu'elle est : une pure décision politique.

Ainsi le cinéma influence la politique par deux fois. Au niveau de l'agenda politique, c'est-à-dire de l'ensemble des sujets dit "prioritaires" à un moment donné, mais aussi dans ses méthodes. Jouer la comédie devient un art de gouverner.

# Lire la suite de l'article... | 12 commentaires
« 1 ... 3 4 5 (6)

Langues

Info Articles
News Totals: 178
N°bre Catégories: 16
News lues: 672742

Les Dernieres News
· 1: Le mythe économique comme réalité illusoire
[Lectures: 2239]
· 2: Juste pour le plaisir... Une petite citation
[Lectures: 1598]
· 3: Choisir son maître n'est pas une liberté
[Lectures: 1093]
· 4: L'invention de la crise, escroquerie sur un futur en perdition
[Lectures: 1340]
· 5: Pour conclure - Finalité et intentionnalité
[Lectures: 1496]
· 6: III - Expliquer, c’est répondre à la question « pourquoi ? »Et les anciens semblent avoir une réponse plus rationnelle - Finalité et intentionnalité
[Lectures: 1489]
· 7: II - Quel est le pourquoi de l’esprit ? Comment penser l’émergence des phénomènes mentaux ? - Finalité et intentionnalité
[Lectures: 1433]
· 8: I - Quelques platitudes et généralités : Rapide historique - Finalité et intentionnalité
[Lectures: 1640]
· 9: Finalité et intentionnalité : Enquête sur l’interconnexion des problèmes de philosophie de la nature et ceux de l’esprit
[Lectures: 2818]
· 10: Références bibliographiques - Il faut lire Frédéric Lordon
[Lectures: 1604]

Les + Lues
· 1: Comment faire du vin soi-même ?
[Lectures: 154951]
· 2: La récupération commerciale de l’image de Che Guevara
[Lectures: 17342]
· 3: Harmonie Chaotique
[Lectures: 13873]
· 4: Adentro
[Lectures: 13221]
· 5: ¿Cuál es la diferencia entre República y Democracia?
[Lectures: 12486]
· 6: Comment choisir son vin ?
[Lectures: 11999]
· 7: Se solicita inspiración
[Lectures: 10707]
· 8: Somos todos cartesianos…
[Lectures: 10661]
· 9: Nous sommes le monde en devenir
[Lectures: 10138]
· 10: Doña Eulalia
[Lectures: 9820]

Derniers commentaires