RaciNes...

Suivez l'Arbre@Palabre

Rss de l'Arbre à Palabre     Twitter de l'Arbre@Palabre     Suivez l'Arbre@Palabre sur Facebook


Connexion

Actualités autour du monde Editorial de l'Arbre à Palabre Faire-Part & faire découvrir Politique Radio 2àP Revue de Presse Arts Cinéma Musique Poésie & Littérature Viticulture & œnologie Pensées Débat Philosophie Rencontre Sciences
Flux RSS
Démocratisation de la viticulture & et de l'œnologie, pour apprendre à apprécier le vin...& la vie.
Viticulture & œnologie : ¿Cómo hacer vino uno mismo?
Posté par clément le 29-Mar-2009 (3794 lectures)
Viticulture & œnologie

Comment faire du vin soi-même ? ¿Cómo hacer vino uno mismo?

Les gusta jugar al pequeño químico, aquí que le agradará, ya que vamos a intentar hacer vino, en aficionado. Un gran concurso de los Viticultores Vinificadores Aficionados reunirá las distintas pruebas y distribuirá medallas. Pero no hay aún…

En primer lugar, se dudaba, necesitamos uva. Una zanfoña emparrado en el fondo del jardín proporcionará suficientemente uva para nuestra experiencia, 1 a 2 kilos proporcionarán una pequeña cantidad (apenas unas o dos botellas) y una decena de kilos será un gran máximo por dos simples y buenas razones. En primer lugar porque más allá sería mucho trabajo. Y luego sobre todo porque nuestros agradables amigos del DGCCRF (Dirección General de la Competencia, el Consumo y la Represión de los Fraudes) podrían causarle problemas dado que el Estado tiene un derecho de fiscalización e impuesto sobre los alcoholes y bebidas alcoholizadas. Pero sería que asombra a pesar de todo. Sí sé que soy un poco paranoico.

Si no tiene la oportunidad de tener vides en ustedes, puede también comprar uva en el comercio, sin embargo el planteamiento no será el mismo exactamente ya que la uva se tratará seguramente con fungicidas y otras especialidades fitosanitarias no muy apetitosas, si éste no se certifica Agricultura Biológica y eso corre el riesgo de plantearnos problemas para las salidas de fermentación alcohólica. En efecto como sus nombres lo indican los fungicidas tienen la capacidad de matar las setas ahora bien necesitamos éstos (levaduras) para transformar el azúcar en alcohol. Y las levaduras que lo interesan (Saccharomyces cerevisae) están presentes naturalmente sobre la uva.

# Lire la suite de l'article... | 18 commentaires
Viticulture & œnologie : Comment choisir son vin ?
Posté par clément le 24-Dec-2007 (11936 lectures)
Viticulture & œnologie

En cette période de fêtes, une question cruciale vient à se poser. Et cette question ne concerne pas seulement ce moment de l’année mais est familière pour les nombreux amateurs de vin au quotidien. Le choix du vin est donc, de nos jours, une question existentielle et pour briller en société, il faut savoir choisir un vin. Ne dit-on pas d’ailleurs que le vin correspond à celui qui nous l’offre ?

Tout d’abord, pour choisir, il faut savoir ce qu’on veut, ce qu’on aime et comment on souhaite consommer notre vin. Le vin parfait regroupant toutes les qualités n’existe pas, il y a seulement un «kaïros » (temps de l’occasion opportune) ainsi que des goûts et des couleurs, que de toute façon « on ne discute pas ». C’est donc seulement en fonction de ces critères qu’on peut dire qu’un vin est bien choisi.

Commencez par définir vos goûts.


Sachez reconnaître les quatre principaux : le sucré, l’acide, l’amer et le salé, sachant que le dernier est rarement présent dans le vin. Pour ce faire regardez de quelle manière vous préférez vous alimenter. Plutôt sucré ou salé ? Votre citron pressé vous le prenez avec ou sans sucre ? Vous êtes plutôt fromage ou dessert ? Et vous mettez quatre sucres ou un demi dans votre expresso ? Ainsi vous connaitrez vos différentes sensibilités et affinités avec les goûts.

# Lire la suite de l'article... | 18 commentaires
Viticulture & œnologie : Le compactage des sols viticoles
Posté par Rosalien le 17-Apr-2007 (6447 lectures)
Viticulture & œnologie

La viticulture connaît depuis une trentaine d’années une intensification de la mécanisation des techniques et des pratiques culturales. Cette mécanisation soulage les producteurs de charges salariales supplémentaires et donne lieu à des rendements de travails intéressants.
Cependant, le diagnostic de la qualité des sols dans certains vignobles a mis en évidence l’impact de l’augmentation du trafics d’engins lourds sur le tassement des sols. Bien que le compactage des sols soit une problématique bien connue des grandes cultures, le cas de la viticulture est nouveau et fait l’objet de nombreux travaux - motivés par la singularité du contexte et par des conséquences agronomiques majeures . En voici une synthèse non exhaustive...

Le contexte viticole, sols et itinéraire techniques


Il n’existe pas à proprement parler un type de sol viticole, les substrats sous-jacents aux vignobles sont suffisamment divers pour expliquer cela. Pourtant, la production d’un raisin de qualité inclu un certain nombres de propriétés du sol basées sur la physiologie de la vigne. Ces caractéristiques majeures s’appuient notamment sur l’hydromorphie, le drainage du sol et la CEC (Capacité d'Echanges Cationiques).
Par ailleurs, du fait de leur faible teneur (±2%) en matière organique, la structure des sols viticoles, particulièrement ceux pauvres en calcium, est souvent dégradée. De ce fait ils sont sujets aux altérations provoquées par le passage répété d’instruments lourds (Girard et al., 2005). Ci-dessous, les principaux itinéraires techniques mécanisés.

# Lire la suite de l'article... | 17 commentaires
Viticulture & œnologie : Comment faire du vin soi-même ?
Posté par clément le 29-Sep-2006 (154059 lectures)
Viticulture & œnologie

Comment faire du vin soi-même ? Comment faire du vin soi-même ? ¿Cómo hacer vino uno mismo? CC-BY-SA

Vous aimez jouer au petit chimiste, voilà qui vous plaira, car ici nous allons essayer de faire du vin, en amateur. Un grand concours des Vignerons Vinificateurs Amateurs rassemblera les divers essais et distribuera des médailles. Mais nous n’y sommes pas encore…

Tout d’abord, vous vous en doutiez, il nous faut du raisin. Une vielle treille au fond du jardin fournira suffisamment de raisin pour notre expérience, 1 à 2 kilos fourniront une petite quantité (à peine une ou deux bouteilles) et une dizaine de kilos sera un grand maximum pour deux simples et bonnes raisons. D’abord parce qu’au-delà ce serait beaucoup de travail. Et puis surtout parce que nos gentils amis de la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes) pourraient vous causer des ennuis étant donné que l'État a un droit de regard et de taxe sur les alcools et boissons alcoolisées. Mais ce serait étonnant quand même. Oui je sais que je suis un peu parano.

Si vous n’avez pas la chance d’avoir des vignes chez vous, vous pouvez aussi acheter du raisin dans le commerce, cependant la démarche ne sera pas exactement la même car le raisin sera sûrement traité avec des fongicides et autres spécialités phytosanitaires pas très appétissantes, si celui-ci n’est pas certifié Agriculture Biologique et cela risque de nous poser des problèmes pour les départs de fermentation alcoolique. En effet comme leurs noms l’indique les fongicides ont la capacité de tuer les champignons or nous avons besoin de ceux-ci (levures) pour transformer le sucre en alcool. Et les levures qui nous intéressent (Saccharomyces cerevisae) sont présentes naturellement sur le raisin.

# Lire la suite de l'article... | 5 commentaires

Langues

Info Articles
News Totals: 178
N°bre Catégories: 16
News lues: 666711

Les Dernieres News
· 1: Le mythe économique comme réalité illusoire
[Lectures: 2198]
· 2: Juste pour le plaisir... Une petite citation
[Lectures: 1555]
· 3: Choisir son maître n'est pas une liberté
[Lectures: 1063]
· 4: L'invention de la crise, escroquerie sur un futur en perdition
[Lectures: 1309]
· 5: Pour conclure - Finalité et intentionnalité
[Lectures: 1466]
· 6: III - Expliquer, c’est répondre à la question « pourquoi ? »Et les anciens semblent avoir une réponse plus rationnelle - Finalité et intentionnalité
[Lectures: 1455]
· 7: II - Quel est le pourquoi de l’esprit ? Comment penser l’émergence des phénomènes mentaux ? - Finalité et intentionnalité
[Lectures: 1402]
· 8: I - Quelques platitudes et généralités : Rapide historique - Finalité et intentionnalité
[Lectures: 1607]
· 9: Finalité et intentionnalité : Enquête sur l’interconnexion des problèmes de philosophie de la nature et ceux de l’esprit
[Lectures: 2774]
· 10: Références bibliographiques - Il faut lire Frédéric Lordon
[Lectures: 1569]

Les + Lues
· 1: Comment faire du vin soi-même ?
[Lectures: 154059]
· 2: La récupération commerciale de l’image de Che Guevara
[Lectures: 17095]
· 3: Harmonie Chaotique
[Lectures: 13836]
· 4: Adentro
[Lectures: 13188]
· 5: ¿Cuál es la diferencia entre República y Democracia?
[Lectures: 12414]
· 6: Comment choisir son vin ?
[Lectures: 11936]
· 7: Se solicita inspiración
[Lectures: 10675]
· 8: Somos todos cartesianos…
[Lectures: 10616]
· 9: Nous sommes le monde en devenir
[Lectures: 10104]
· 10: Doña Eulalia
[Lectures: 9788]

Derniers commentaires