Futur en Faillite

Date 30-Jan-2009 | Sujet : Débat

Les richesses n'ont pas disparu dans la tourmente. Des multimilliardaires, spéculateurs de haute volée, ont profité largement de la crise en réalisant leurs plus gros bénéfices par des affaires douteuses, mais combien juteuses.
Les États spéculent sur les banques et s'endettent pour créer de l'argent à tout prix, en l'empruntant à un avenir incertain, ce qui dévalue les monnaies, provoque de l’inflation en appauvrissant les populations. Les paris sur l'imprévisible pillent un futur en dépôt de bilan, le précipitant dans la fin d'un monde qui n'a plus de devenir, laissant échapper malgré-lui, de nouvelles perspectives qui esquissent l'ébauche de changements devenus possibles, et surtout indispensables.
La crise économique et financière, qui ne fait que commencer, est maintenant une crise sociale générale. Il est aujourd'hui clair que les décideurs de la dictature économique ont largement fait preuve de leur irresponsabilité en menant la société à sa faillite promise, ruinant un futur déjà condamné, en polluant toute vie sociale et détruisant irréversiblement la planète.

La seule issue est à vivre ensemble avec nos différences. Tout en nous ré-appropriant l'emploi de nos vies quotidienne, instaurons la démocratie directe dans les entreprises et tous les établissements publiques, une personne une voix, qu'il soit élève ou inspecteur, manutentionnaire ou actionnaire.
L'autogestion généralisée est un minimum nécessaire à un changement de perspective devenu incontournable.
Ni entrave ni temps mort !

Les inventeurs d'incroyances inventin



Cet article provient de L'Arbre à Palabrehttp://www.arbreapalabre.com

L'adresse de cet article est :
http://www.arbreapalabre.com/modules/news/article.php?storyid=352